Gros coup de cœur pour ce Twelve Minutes ♥

Hi boy, hi girl ! Et bien voilà, ça y est, Twelve Minutes est enfin disponible, depuis le temps que je l’attendais celui-là. Sorti à ce jour sur PC et sur consoles Xbox (dispo sur le Xbox Game Pass) depuis le 19 août, c’est le moment de découvrir mon avis sur le dernier bébé de Luis Antonio et édité par Annapurna Interactive. Dévoilé lors de l’E3 2019, Twelve Minutes avait attisé ma curiosité, et j’étais vraiment très impatient de pouvoir mettre les mains sur ce thriller narratif. Et c’est chose faite, et je vais même te dire ce que j’en ai pensé. Twelve Minutes, que vaut ce titre ? Un thriller qui ne laisse pas indifférent, voici mon avis sur le jeu !


Un éternel recommencement

Ils ne savent pas encore ce qu’il va se produire…

Comme d’habitude, aucun spoil ici, mais je me dois quand même de synthétiser l’intrigue afin de te donner l’eau à la bouche sans trop en dire. Les portes d’un ascenseur s’ouvrent, on y incarne un homme qui rentre tout simplement chez lui après une journée de boulot. Il rentre chez lui et retrouve sa femme, qui lui a préparé un joli repas avec une petite surprise. Malheureusement, les retrouvailles vont devoir s’interrompre le temps de quelques instants, quelqu’un frappe à votre porte. Et insiste, encore et encore, de plus en plus. Qui est-ce ? Que veut cette personne ? Je te laisse découvrir par toi-même, je préfère m’arrêter ici pour les explications. Ce que je peux te dire c’est qu’après ça, la boucle se termine, et nous revoilà retourné dans le passé de quelques minutes. On retrouve notre chérie, elle nous prépare une surprise, et là, on frappe de nouveau à la porte. Un éternel recommencement…

Mais qu’est-ce qu’il se passe ici ?

Un jeu qui mise à fond sur sa narration et son ambiance thriller, et pour le coup, c’est une totale réussite. Une intrigue qui est parfaitement maitrisée, avec tout de même quelques incohérences par-ci par-là. Mais en même temps, c’est logique vu l’ampleur que prend le scénario (t’es clairement pas prêt(e) haha). Notre but dans Twelve Minutes sera de trouver le moyen de sortir de cette boucle temporelle. Et pour ça, il va falloir mener l’enquête, et quelle enquête ! Parler à sa femme afin d’avoir un indice, un dialogue différent de la précédente boucle, fouiner chaque objet présent dans cet appartement, chaque élément est potentiellement un point important pour comprendre ce qu’il se passe ici. J’ai vraiment été surpris d’accrocher autant à cette histoire, limite moi aussi j’ai envie de retourner dans le passé pour le redécouvrir (mais en oubliant tout cette fois haha).


Un thriller interactif très surprenant

Poser les bonnes questions au bon moment

Twelve Minutes se joue en mode point & click, ça m’a surpris sur le moment, je m’attendais pas du tout à un tel gameplay. On déplace notre personnage en cliquant là où on veut aller, sur les objets pour interagir avec, bref, t’as compris l’idée. Un gameplay simple et accessible, même si j’ai trouvé le tout assez lourd à la manette, les personnages se déplacent un peu comme des Sims, trop space parfois haha. Pareil pour les objets qu’on stocke dans l’inventaire, c’est pas super précis parfois. Sûrement plus agréable au combo clavier/souris, j’ai pas eu l’occasion de tester sur PC, sorry. Mais à part ça (c’est déjà pas mal) ça fonctionne plutôt bien. On touche un peu à tout, on tente de discuter différemment, de prendre un objet qui pourrait déclencher un nouveau dialogue afin d’en savoir davantage sur l’intrigue. C’est vraiment très satisfaisant quand on voit que nos actions ont un véritable impact sur l’enquête. Mais ça peut aussi être frustrant, puisque la moindre erreur peut être fatale, et hop, la boucle recommence.

And shit, here we go again…

Une excellente ambiance de A à Z, on ressent énormément l’atmosphère pesante que dégage ce Twelve Minutes. C’est d’ailleurs ce que j’ai préféré dans le jeu, son ambiance unique. Je ne parle même pas du doublage de qualité, merci James McAvoy (X-Men, Split) ainsi que Daisy Ridley (la dernière trilogie Star Wars) qui donnent vie aux personnages et d’une manière incroyable. Côté technique, mis à part le fait que les personnages se déplacent parfois d’une manière vreuuuument bizarre, tout est impeccable. J’ai joué au jeu sur Xbox Series X et je n’ai rencontré aucun problème pendant mes sessions. D’ailleurs, côté durée de vie, c’est assez aléatoire, tout dépend de comment tu t’en sors et de ta réflexion. Je pense qu’il faut compter une bonne dizaine d’heures pour tout boucler, en ayant vu toutes les fins, car oui, selon les choix que tu fais, le scénario change, forcément.


Conclusion : encore 12 minutes de plus s’il vous plait

Gros coup de cœur pour ce Twelve Minutes ♥

Tout n’est pas parfait dans Twelve Minutes, des imprécisions dans le gameplay à la manette, les animations et déplacements des personnages ou encore quelques incohérences scénaristiques. Mais ce serait vraiment dommage de ne se focaliser que sur les défauts quand tu vois la montagne de qualités que possède le jeu. Une ambiance captivante, la qualité des doublages, des musiques et des bruitages (faut y jouer au casque). Une intrigue aux multiples rebondissements, cette sensation géniale de maitriser le cours des choses, bref, c’est ça Twelve Minutes. C’est un jeu solo mais tu peux également le faire en couple, entre amis, sur le canapé, afin de s’entraider, s’échanger ses points de vue, ça doit être ultra cool n’empêche. J’ai vraiment passé un excellent moment, le jeu est disponible sur le Xbox Game Pass ainsi que sur PC, alors n’hésite surtout pas à y jouer, tu risques de bien kiffer toi aussi !

Ton avis sur Twelve Minutes ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :