Le jeu dont vous êtes le héros

Disponible sur PC, PS4, Xbox One et récemment sur l’eShop Nintendo SwitchJoe Dever’s Lone Wolf est un jeu de rôle inspiré des Livres dont vous êtes le Héros, ces livres qu’étaient populaires durant les années 80/90, bien avant ma naissance. Néanmoins, j’ai quand même lu certains de ces livres, j’en avais d’ailleurs parlé lors d’un Geek Contest si vous vous souvenez bien. J’ai donc été contacté par le studio Forge Reply, qui souhaitait avoir mon avis sur leu jeu, qui suit le destin d’un survivant des armées des Maîtres des Ténèbres. C’est mon jeu du moment, je prends beaucoup de plaisir à le parcourir, et il est temps maintenant de vous donner mon avis, sur mes quelques périples en compagnie du Loup Solitaire.


Il était une fois…

Vous allez avoir de la lecture

Si vous n’avez jamais touché aux Livres dont vous êtes le Héros et plus précisément à la série Loup Solitaire, rassurez-vous, vous pouvez quand même vous lancez dans Joe Dever’s Lone Wolf. J’en suis la preuve vivante, je ne connaissais pas du tout l’univers, et pourtant, cela ne m’a pas empêché de comprendre et d’aimer le jeu. Joe Dever’s Lone Wolf, je le rappelle, est un jeu de rôles, la lecture prend la 90% de la place dans le gameplay, donc si vous cherchiez un jeu avec de l’action, des explosions, des effets spéciaux hollywoodiens à la Michael Bay, vous pouvez de suite faire demi-tour. Joe Dever’s Lone Wolf n’est rien de tout ça, c’est un jeu et une histoire que l’on découvre en tournant les pages d’un livre virtuel, pour laisser cours à son imagination. Le plaisir de la lecture, le seul, le vrai. C’est d’ailleurs une chose que je ne fais presque plus depuis tant d’années. Mélangeant lecture + jeu vidéo, Joe Dever’s Lone Wolf est un excellent mélange des genres, vous apprécierez certainement le voyage.


Il va falloir tourner la page

Une histoire captivante aux multiples rebondissements

Voici un résumé de l’histoire, je profite d’ailleurs pour vous partager un screen du début de mon aventure pour vous donner une idée de ce qu’il vous attend. Dans Joe Dever’s Lone Wolf, on incarne Loup Solitaire, le dernier survivant des Seigneurs Kaï, clan de guerriers qui protègent la région de Sommerlund. Malheureusement, nos confrères ont été massacré trois ans auparavant par les Seigneurs des Ténèbres d’Helgedad, avant que l’on trouve le tant convoité Glaive de Sommer, qui nous permettra de vaincre une bonne fois pour toute Zagarna, leur chef, et ainsi sauver notre royaume de leur menace. Aujourd’hui, les Seigneurs des Ténèbres veulent leur revanche, nous devons donc nous battre de nouveau, afin de ramener la paix, vous l’aviez compris. Et ça ne va pas être de tout repos pour nos héros, il va se passer tant de choses qu’on se croirait presque dans un épisode de Game of Thrones tellement il y a des rebondissements haha. Nous allons faire de nombreuses rencontres, battre plusieurs ennemis, faire des choix, et c’est d’ailleurs tout l’intérêt du titre, faire des choix qui ont une conséquence sur la fin de l’histoire, que vous pourrez faire différemment afin de comparer le final. Et quel final, on en redemande.


RPG + QTE = RPGQTE ?

Get ready for the next battle

Dans Joe Dever’s Lone Wolf, vous allez aussi mettre la main à la pâte, oui vous allez beaucoup lire et imaginer, mais il va falloir de temps en temps agir, c’est bien aussi. En effet, lors de votre quête pour ramener la paix, vous allez rencontrer des vilains monstres à peine inspirés de la saga du Seigneur des Anneaux, et forcément, vu qu’ils sont pas gentils, et qu’ils veulent au passage votre mort, et bien il va falloir se défendre. Comment se passage un combat ? Chaque action consommera soit du Kaï (l’énergie servant pour les sorts, la défense etc…) et enchaînera avec un QTE (Quick Time Event pour les novices, vous savez, le moment chiant ou il faut appuyer vite sur un bouton) afin de réussir votre action. On attaque, on se protège, on attaque, on se protège, bon, c’est assez redondant à force, c’est pas le plus sympa. Mais, ça permet quand même de couper un peu la lecture et d’imager ce que l’on lit. En plus des combats, et selon vos choix durant votre périple, il faudra également faire quelques actions diverses et variées, comme du crochetage de serrure, qui, vous le verrez par vous-même, est rageant au possible. Je vous laisse tout le plaisir de le découvrir.


Une ambiance aux petits oignons

Qu’est-ce que j’adore ce style

Ce que j’ai le plus aimé dans Joe Dever’s Lone Wolf, c’est son atmosphère, un petit côté The Lord of the Rings x Assassin’s Creed qui n’est pas pour me déplaire. En effet, chaque lieu que l’on visite me fait penser à ces deux sagas, et c’est plutôt flatteur d’ailleurs. Mais Joe Dever’s Lone Wolf dispose de tant autres qualités, notamment dans sa réalisation, avec ces magnifiques illustrations qui accompagnent parfaitement l’histoire, les musiques qui rendent l’immersion encore plus présente et réelle, la modélisation des décors lors des combats, et j’en passe et des meilleures. C’est, je pense, sa grande force, son style. Joe Dever’s Lone Wolf peut dire merci à son scénario, et surtout à son envie constante de faire travailler notre imagination, chose que j’ai adoré ressentir durant mes nombreuses heures de jeu.


Conclusion : un livre interactif à découvrir

Allez, je vous souhaite une bonne lecture

Résumons, pourquoi faut-il craquer pour Joe Dever’s Lone Wolf ? Pour son concept, un livre interactif qui rappellera certains souvenirs aux lecteurs des Livres dont vous êtes le héros. Je vous conseille de le faire sur un console portable ou hybride comme la Nintendo Switch, ce qui rend le jeu encore plus sympa à faire je trouve. Une bande sonore hyper agréable se mélangeant parfaitement au jeu et aux rebondissements. Une histoire unique pour chaque joueur, vos choix ont une conséquence. Les illustrations qui méritent le coup d’œil, parce que vraiment, elles sont magnifiques. Mais il y a quand même quelques moins dans tout ça, comme les phases de combat un peu redondantes, le crochetage, ou encore l’inventaire difficile à comprendre dès le départ. Mais sinon, Joe Dever’s Lone Wolf est une excellente expérience à vivre, il vous faudra entre 8 et 10 heures pour venir à bout du jeu, et à vous de le recommencez si vous en avez envie. Bon voyage et ramenez la paix en ces terres !

Alors, ça vous tente ou pas ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

1 thought on “[TEST] Joe Dever’s Lone Wolf, le jeu dont vous êtes le héros

  1. Bonjour,
    J’ai moi-même terminé le jeu récemment, et en suis très satisfait. Juste déçu que ce soit déjà fini, je ne m’en lasse pas.
    Par contre, je ne comprends pas les problèmes évoqués pour le crochetage de serrure, j’ai trouvé ça trop facile au contraire…
    J’aurais aimé encore plus de choix et de quêtes secondaires, avec la possibilité d’acquérir des aptitudes au fil de l’histoire, mais le jeu est déjà très complet et très bien réalisé, donc ce n’est pas grave. Peut-être aurons-nous une suite, qui sait ? Espérons !

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :