Après Xbox et Ubisoft, c’est au tour de Sony d’être sur le devant de la scène pour cet E3 2017. L’année dernière, il avait envoyer du lourd, et vendu au passage beaucoup de rêves. Un E3 2016 grandiose, des promesses, des jeux que tout le monde voulait, et qu’on attend toujours d’ailleurs, mais une conférence qui avait mis tout le monde d’accord. Et bien, c’est le moment de faire la même chose pour PlayStation, nous vendre du rêve comme ils savent bien le faire. Cette année du côté de chez Sony, j’attendais quelques petits trucs, un peu de gameplay de The Last of Us 2, un jeu que j’attend avec beaucoup d’impatience. Et puis, pourquoi pas un peu d’infos sur le remake de Resident Evil 2 et bien évidemment, des surprises ! Une conférence tardive, 3h du matin, que j’ai bien évidemment regardé le lendemain, dans mon lit, avant de partir au boulot. Ai-je eu raison de dormir au lieu de faire une nuit blanche ? Quel est mon ressenti de cette conférence PlayStation ? Quelles sont les annonces qui m’ont hypé comme jamais ? Voici mon avis les copains, sur le passage de Sony à l’E3 2017.


Des jeux ? Il y en a eu

 

Il faut dire que cette année, Sony a balancé beaucoup de jeux, ou plutôt de gros rappels de titres déjà présentés l’année dernière. Uncharted : The Lost Legacy, stand-alone d’Uncharted 4 mettant en scène Chloé d’Uncharted 2 et Uncharted 3, et Nadine d’Uncharted 4. On a eu aussi l’annonce d’une extension pour Horizon Zero Dawn avec « The Frozen Wilds« , une séquence de gameplay pour Days Gone, nouvelle licence de Sony à la The Walking Dead. Ou encore la présence de Spider-man du studio Insomniac Games dans une longue, très longue présentation. Rien de neuf de ce côté là. Mais ça fait quand même du bien un petit rappel pour ne pas oublier qu’ils existent. Ah, Kratos aussi a fait son apparition une nouvelle fois à cet E3, plus musclé et nerveux que jamais. J’ai beaucoup de mal à être hypé par ce God of War d’ailleurs. Ce changement radical de caméra et de vue ne me plait pas pour cette licence, je trouve ça dommage. Pour résumé, beaucoup d’annonces, mais rien de neuf, a l’exception de quelques petits trucs qui m’ont plutôt plu.


Des surprises ? Un petit peu

 

Et notamment celle-ci : un remake de Shadow of the Colossus, chef d’oeuvre de la PlayStation 2 qui revient, tout beau, tout neuf sur PlayStation 4. C’est pour moi LA grande surprise de cette conférence. Et vu qu’il n’y en a pas eu des masses, ce n’était pas bien difficile. Je n’ai jamais eu l’occasion de terminer ce jeu à l’époque. Je me souviens y avoir joué chez mon ex beau-frère, sur sa PS2, et malheureusement, je n’en ai pas bien profité. Alors c’est oui oui et encore oui. Je sais que beaucoup d’entre vous sont ravis de cette annonce, et je suis tout à fait d’accord avec vous, c’est génial ! Bon, oui c’est facile, prendre un jeu que tout le monde adore et le remasterisé, mais c’est déjà ça. Take my money Sony. Lors de cette conférence, une autre annonce m’a fait plaisir, l’arrivée d’un spin off Monster Hunter sur PS4 avec Monster Hunter : World. Licence que beaucoup de joueurs adorent, et surtout au Japon, qui été privilégiée sur consoles Nintendo, arrive sur PS4. Je suis très content pour les joueurs Sony, ils vont pouvoir aller chasser les monstres après plusieurs années d’absence. Maintenant, je suis quand même assez perplexe sur le sujet. Monster Hunter cartonne au Japon, surtout parce que c’est un jeu « portable » sur 3DS. Alors, est-ce que ça va fonctionné sur PS4 ? L’avenir nous le dira !


Pause pipi, la VR est là

 

C‘est le moment que j’attendais le moins, celui de la VR. Je ne suis toujours pas convaincu et intéressé par cette technologie, que je trouve toujours encore trop gadget. Alors j’en ai profité pour faire autre chose, le temps que ça se termine. Mais, si je devais citer quand même une annonce VR, ce serait celle-ci : Moss. C’est mignon, touchant, et poétique, mais pas au point de me faire payer 400 boules (le prix du casque) pour jouer en compagnie d’une souris. Et puis, je ne sais pas si c’est du fait que ça ne m’intéressait pas, mais j’ai trouvé ça beaucoup beaucoup… beaucoup trop long. Ce n’est pas pour tout de suite que je vais me lancer dans la réalité virtuelle hein.


Conclusion : euh, c’est tout ?

NAAAAAAAAAAAN !

Shenmue III ? Absent ! Final Fantasy VII Remake ? Absent ! The Last of Us II ? Absent chef… Et les surprises ? La hype ? Les annonces de folies ? Absentes. Grosse douche froide pour ma part, même si quelques trucs ont quand même été annoncés et présentés. Mais c’est tout. Forcément, quand on compare à l’année dernière, c’est clairement du pipi de chat. Comment être au dessus d’un tel niveau ? Impossible. Mais quand même quoi, c’est Sony, le leader du jeu vidéo qui rate de ouf sa conférence ? Bah ouais ça arrive. Ce n’est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière. J’ai trouvé la conférence moyenne, pas catastrophique non plus, il ne faut pas exagérer mais moyenne. Ça manquait clairement de choses, de rythme déjà, et surtout de rêve. On a la preuve qu’on peut vite descendre de quelques étages quand on est au sommet. Et puis, après le passage d’Ubisoft et de sa conférence magnifique, pas facile non plus. Courage les gars, vous reviendrez en force l’année prochaine, on compte sur vous !

 

Votre avis sur la conférence PlayStation à l’E3 2017 ?

 

 

 

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :