Mon test est disponible sur le blog

C‘est disponible depuis le 8 décembre 2020 sur PC, Xbox One et Xbox Series, Call of the Sea, développé par Out of the Blue et édité par Raw Fury. C’est d’ailleurs le premier jeu du studio, un jeu qui avait titillé ma curiosité, et à peine sorti sur le Xbox Game Pass, je me suis vite jeté dessus. Et ça y est, j’ai terminé Call of the Sea, jeu de puzzle-game narratif, vue à la première personne qui raconte d’une façon différente, les histoires du célèbre écrivain H. P. Lovecraft. Est-ce que ça vaut le détour ou pas ? Faut-il y jouer ou bien le laisser de côté ? En vrai de base, tu fais ce que tu veux, je ne suis pas là pour te donner des ordres haha. Mais je vais quand même te partager mon avis sur le jeu, alors tiens-toi prêt(e), on y va, Call of the Sea va te faire voyager !


Bienvenue à bord, Norah

Une île aux multiples secrets…

Nous sommes en 1934, dans le Pacifique du Sud, Call of the Sea nous raconte l’histoire de Norah Everhart, cette jeune femme qui un jour, reçoit un mystérieux colis qui contient de nombreuses affaires de son mari, Harry, qui semble avoir disparu au cours d’une expédition. Motivée à le retrouver, Norah décide donc de se rendre sur cette fameuse île, qui n’a pas une très bonne réputation, décrite comme « maudite » par les habitants du coin. Cela ne fait pas peur à notre chère héroïne du jour, qui va donc se lancer dans une quête aux indices, prête à tout pour le retrouver. Pourquoi était-il parti en expédition ? Est-il encore en vie ? Cette île est véritablement maudite ? Et bien ce sera à toi de le découvrir en jouant à ce Call of the Sea.

À la recherche de son mari, Harry

Je m’intéresse de plus en plus aux œuvres de H. P. Lovecraft, il m’arrive de temps en temps d’écouter certaines de ses nouvelles via des livres audio. Et c’est un des points qui m’a donné envie de jouer à ce Call of the Sea. Une histoire qui mélange le fantastique au surnaturel, c’est tout ce que j’aime et c’est très captivant. Portée par les voix de Cissy Jones (Firewatch, Life is Strange)et de Julian Kwasneski (The Wolf Among Us) pour les rôles de Norah et d’Harry, et ça matche à la perfection. (Aucun point mort, jamais de longueur, j’ai adoré incarner Norah dans cette île aux multiples secrets.


Pour retrouver ton mari, va falloir réfléchir

Creusons-nous les méninges

Clairement, si tu pensais que ce serait facile de retrouver ton cher et tendre sur cette île chelou, tu te fous le doigt où je pense. Comme je le disais, Call of the Sea est un jeu de puzzle-game narratif avec vue à la première personne, où il va falloir résoudre quelques énigmes en se baladant sur l’île, qui permettent d’en savoir plus sur l’expédition d’Harry. T’inquiète, dans l’ensemble, ça reste assez simple, le gameplay de Call of the Sea consiste à interagir avec des objets, avec des éléments du décor, à fouiner un peu partout, lire les lettres écrites par Harry, regarder des photos et surtout : résoudre quelques énigmes. Norah n’est pas bête, elle a emmené avec elle son carnet, où elle note tout ce qu’elle voit, bien utile pour se remémorer quelques éléments de l’histoire ou face à une énigme. Franchement, c’est à la portée de tous, il ne faut pas hésiter à parcourir l’ensemble de la zone afin d’avoir un maximum d’indices. Il m’est arrivé de galéré quelques minutes face à une ou deux énigmes, mais ça va, si j’y suis arrivé, tu peux le faire, you can do it !

Welcome to the jungle

Qu’est-ce que c’est joliiiiiii

Regardez-moi ce coucher de soleil ♥

Et c’est comme ça tout le temps dans Call of the Sea, la direction artistique du jeu est magnifique, bravo au studio, j’ai pris ma p’tite claque dans la tronche. Franchement c’est de toute beauté, peu importe la zone où tu te trouves, on est face à de jolis tableaux, de jolis panoramas. Askip l’île est maudite, mais qu’est-ce qu’elle est jolie ! J’ai vraiment pris un plaisir fou à parcourir cet endroit qui tu verras, va te surprendre tellement que chaque zone est unique en son genre. Et je n’oublie pas le sound design du jeu qui est très réussi, entre le bruit des oiseaux, celui de l’eau, la musique aussi, j’ai vraiment bien kiffé l’ambiance sonore de Call of the Sea. J’ai grave envie de partager d’autres screens du jeu, mais non, je préfère te laisser découvrir tout ça par toi-même, ça mérite le coup d’œil et le plaisir de la découverte !


Conclusion : Call of the Sea, c’est validé

J’ai passé un bon moment, sah quel plaisir

Franchement, c’était très cool, même très très cool, toi-même tu sais j’adore mettre en avant dans mes tests les qualités d’un jeu quand j’ai bien kiffé. Même s’il y a quand même quelques points négatifs hein, comme quelques bugs visuels, des chutes de framerate notamment à la fin du jeu ou encore des soucis sonores mais rien qui ne gâche l’expérience du jeu, loin de là. Je pense que tu peux y aller les yeux fermés, c’est dispo sur le Xbox Game Pass, ça dure 7h environ, un p’tit peu plus si tu veux le faire à 100%, et c’est sur PC et sur les consoles Xbox. C’est captivant, c’est très beau, on est vite pris dans cette aventure, clairement j’étais pas prêt, le doublage est un gros point positif, comme sa direction artistique, c’est du tout bon. Comme une envie d’y retourner…

Tu vas jouer à Call of the Sea ou pas ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :