Aaaaah, j'ai adoré rédiger cet article

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas comme on dit. Ce petit dicton résumera parfaitement cet article. Suite à un tweet que j’ai vu passer dans mon fil d’actualité, j’ai eu l’envie aujourd’hui de parler de ces licences que je n’affectionne pas du tout. Elles plaisent à beaucoup de monde, elles font parties des hits incontournables du jeu vidéo, et pourtant, je ne les aime pas. « C’est de la merde », non. Simplement, ça ne me plait pas. J’ai beau essayé d’y jouer, tenter et tenter encore, mais rien n’y fait, je ne suis pas la cible de ces mastodontes du jeu vidéo. Cet article n’a pas pour but de véhiculer de la haine ou quoi que ce soit, mais simplement d’être franc, comme j’aime l’être aussi souvent que possible. Elles ont leurs qualités, une base de fans incontestée, des univers propres et un suivi hors du commun, mais malheureusement, tous ces points ne m’affectent pas. Dommage. Je vais tenter d’expliquer à chaque fois pourquoi, et j’espère que ça vous donnera envie de réagir à tout ça. Voici ces licences du jeu vidéo que tout le monde (ou presque) aime, sauf moi. 


La saga Fire Emblem

Trop tactique pour moi ?

Ah Fire Emblem, cette série de jeux vidéo de rôle tactique développée par Intelligent Systems et éditée par Nintendo. Aimée par beaucoup de gens, adulée par la presse et les critiques, il n’y a rien à faire, je n’y arrive pas. J’ai testé quelques opus, notamment Fire Emblem : Awakening, opus sorti sur Nintendo 3DS qui pour beaucoup, est le meilleur opus de la saga. Maiiiiiis, non, ça ne prend pas sur moi. Et qu’est-ce que ça m’embête pour tout vous dire. Quand je vois les gens s’amusaient sur les jeux Fire Emblem, je suis tellement triste et désolé de ne pas partager ça avec eux. J’ai quand même pris du plaisir à jouer à Fire Emblem : Heroes sur mon iPhone, mais à court terme. En général, la saga Fire Emblem est riche via son scénario, sa mécanique de jeu particulière, la présence d’une multitude de personnages, une ambiance rien qu’à elle, mais non, ça ne marche pas. Il y a comme un hic. Un truc qui me pousse à chaque fois à abandonner et me donne toujours l’impression de me forcer à jouer. Et quand c’est comme ça, mieux vaut ne pas insister : aucun plaisir. Et je suis déçu de ne pas faire partie de l’aventure, partez sans moi, je vais vous ralentir…


La saga Assassin’s Creed

De jolies vues, mais c’est tout.

Oui bon, il n’y a pas que les merveilleuses vues et l’aspect contemplatif dans un Assassin’s Creed, même si selon moi, je ne vois pas d’autres intérêt. Bébé d’Ubisoft aux millions de ventes, chaque opus est un événement (ou presque), je l’ai encore constaté récemment quand Ubisoft a officialisé l’arrivée d’un prochain épisode cette année, c’était la folie sur la toile. Mais cette annonce est passée au dessus de la touffe telle une délicate brise du matin. Oui, drôle de comparaison je vous l’accorde, mais c’était vraiment l’effet constaté. Pas de hype sur cette saga, rien et ce depuis le premier épisode. Pour tout vous dire, je possède les jeux, qu’on m’a offert, que j’ai reçu gratuitement via la presse, des concours ou via d’autres occasions, mais je n’ai jamais eu l’envie d’y jouer réellement. J’ai testé le premier : déçu. Plus tard, j’ai acheté le troisième épisode : archi chiant. Je souligne l’intérêt premier de cette série : faire voyager le joueur, raconter une histoire et je comprends à 100% que ça plaise à autant de joueurs passionnés. Hélas, la machine Assassin’s Creed ne fonctionne pas vraiment sur ma personne. On ne peut pas plaire à tout le monde.


La saga Mass Effect

Après plusieurs tentatives sur Mass Effect, c’est non.

Ouh lala, je pense que je vais me faire taper sur les doigts, mais je n’aime absolument pas la saga Mass Effect. Je sais que beaucoup de mes lecteurs adorent cette série, par son univers galactique, ce monde incroyablement grand et riche, cette histoire prenante et pour d’autres qualités indéniables que possède Mass Effect. Ma première fois avec cette série, je m’en souviens très bien, ça n’a pas duré très longtemps d’ailleurs. On s’est séparé furtivement après quelques heures passées ensemble, malheureusement. C’était sur le premier épisode, après plusieurs échos de mes anciens collègues du boulot qui me vendaient presque tous les jours Mass Effect, j’ai craqué et j’ai voulu y jouer. Et qu’est-ce que je me suis fait chier, wow ! Et en plus de ça, j’ai trouvé les personnes hyper rigides, avec aucun charisme, j’ai comme un l’impression de jouer à un vulgaire MMORPG gratuit pour tout vous dire. J’ai lâché l’affaire, j’ai repris mon vaisseau et je suis parti loin, très loin. Plusieurs années sont passées, et Mass Effect 3 est arrivé à la maison. N’ayant pas fait le deuxième, j’ai attendu un peu et puis au final, je l’ai lancé. J’ai constaté de suite beaucoup d’améliorations, c’était fun, les premières heures du moins. Et puis, c’était redondant, nope, pas de frissons, pas de passions. Bye bye Mass Effect.


Le phénomène Minecraft

Pas de patience pour Minecraft…

Je dois avoir trois fois le jeu sur trois consoles différentes, et pourtant, je n’aime pas Minecraft. Pourquoi posséder autant un jeu pour ne pas y jouer ? Je ne suis pas seul à faire mumuse avec mes consoles à la maison, j’ai un copain qui lui, aime de temps en temps plonger dans cet univers pixelisé. Il peut passer des heures et des heures à construire une cabane, une maison, ou des statues géantes de personnages de la geek culture. J’ai testé à de nombreuses reprises, j’ai même opté pour la version Wii U avec les skins du monde de Super Mario, mais non. Alors même si la présence d’une touche Nintendo n’arrive pas à me convaincre, c’est que je dois être vraiment insensible à ce phénomène haha. Déjà, je n’ai clairement pas la patience, peut-être que d’y jouer avec des amis serait plus sympa. Je me souviens d’une session sur Minecraft, mon premier essai, j’ai trouvé ça hyper compliqué pour un novice comme moi. Même en suivant le tutoriel, je ne comprenais pas ce que je devais faire. L’inventaire était un foutoir sans nom, autant vous dire que j’ai lâché l’affaire. J’étais très deçu de ne pas accrocher, et même en étant spectateur, en regardant des amis ou de la famille y jouer, je m’emmerde. Et puis cette musique de la mort : ARF. Malgré l’univers cubique que je trouve particulièrement joli, je n’ai pas la fibre créative. Et passer 6 heures pour une foutue cabane, non merci.


FIFA, NBA, NHL et compagnie

EA Sports : tseunegame

Le sport et moi, ce n’est clairement pas une grande histoire d’amour. Je sais, ce n’est pas bien, mais ça me va. Je n’en fait jamais, à part de la marche (merci Pokémon GO d’ailleurs). Je ne reste pas toujours chez moi non plus hein, je suis quelqu’un d’assez actif dans la vie, mais faire du sport, c’est plus une contrainte qu’un plaisir. Alors forcément, je ne me vois pas passer du temps avec du sport à la maison, sur mes consoles. J’ai testé beaucoup de sports dans ma vie, du football, du basket, de l’équitation, de la natation, de la lutte (oui oui), et à chaque fois, j’ai laissé tomber. Alors non, pas de jeux de sports à la maison ! Après, si quelqu’un me propose une petite partie de FIFA pourquoi pas, mais je ne me vois pas plusieurs heures à farmer mes joueurs et mon club. Le truc c’est que je n’aime pas vraiment les jeux de sports « réalistes« , ça m’ennuie. En revanche, je prend beaucoup plus de plaisir à jouer à FIFA Street, ou des jeux comme Mario Tennis, qui sont beaucoup plus fun et amusant. Mais c’est tout quoi. Ayant des frères qui ne jouaient qu’à ça, j’ai baigné dedans. Et malheureusement, je n’ai pas été touché par la fièvre sur sport. Je sais que beaucoup d’entre-vous adorent jouer aux jeux NBA chaque année, ou encore aux NHL, vous êtes des passionnés et j’adore voir ça. Mais personnellement, le ballon, il est bien rangé.


La licence Overwatch

Overdose ouais.

Elle est toute récente comparé aux précédentes, et malgré la hype, malgré les milliers de joueurs connectés quotidiennement, je n’aime pas Overwatch, nouvelle licence de Blizzard. Et ce n’est pas faute d’avoir testé à de nombreuses reprises. Déjà, l’univers en lui-même ne m’attire pas du tout, mais alors pas du tout. Je ne me retrouve pas, que ce soit dans l’ambiance générale d’Overwatch ou par les personnages proposés. Une mécanique de jeu pas si innovante que ça, qui m’a de suite, fait penser à Splatoon, un rythme de jeu lent (ce n’est que mon avis) qui ne m’a pas fait bondir de mon siège, ouais ça ne prend vraiment pas. Et encore une fois, c’est une déception. Déçu de ne pas accrocher à un tel engouement. Je ne suis pas le seul dans ce cas et heureusement d’ailleurs, mais je ne trouve pas le jeu amusant. Malgré le suivi constant de Blizzard pour son jeu, nan. Pourtant, le jeu dispose de tellement de choses, de tellement de contenus. Des mises à jour régulières, des nouvelles armes, des événements, beaucoup d’ajouts qui plaisent aux joueurs mais qui ne m’attirent pas plus que ça. Et il faut dire qu’après presque un an, j’ai l’impression d’avoir raté le coche, et ressent comme une sorte d’overdose. Même plus l’envie de m’y mettre, je suis passé à autre chose, tant pis.


Il y en a tellement d’autres, de ces licences que tout le monde aime, sauf moi. C’est comme ça, on ne peut pas tout aimer dans la vie, mais l’essentiel, c’est d’avoir au moins essayer avant de donner son avis.

Et vous, quelles sont ces licences que tout le monde aime sauf vous ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

12 thoughts on “Ces licences que tout le monde aime, sauf moi

  1. Je te rejoins sur quelques licences comme Overwatch et Fire Emblem qui ne me tentent pas plus que ça. Pour les autres, ça dépend de tes goûts en termes d’univers, forcément, ça peut pas plaire à tout le monde.
    Si je devais lister les licences qui ne m’attirent pas, il y aurait Fire Emblem, YoKai Watch ou encore For Honor et Tekken (qui ne m’attire plus depuis le 3). Je pourrai en lister beaucoup d’autres mais je reste dans l’«actuel».

    1. – Merci beaucoup pour ton retour, oui ça reste mon avis c’est sur, ce n’est pas objectif. Je dois t’avouer que je n’ai pas été attiré par For Honor non plus, peut-être un peu trop bourrin pour moi. Merci pour ton commentaire ! 🙂

  2. Très bon article!
    Et je partage ton avis sur quasiment toutes ces licences, sauf Fire Emblem que j’adore!! Mais je conçois tout à fait que ça ne plaise pas, pour quelque raison que ce soit. Le gameplay est assez spécifique, et puis on ne peut pas accrocher à tout!
    Mais pour les autres titres, tout à fait d’accord avec toi, et j’ajouterai Final Fantasy. Quoique j’y ai assez peu joué, donc faudrait que je fasse d’autres essais avant de me faire une idée définitive!
    Ce fut aussi le cas de Zelda, licence que je n’appréciais pas particulièrement, jusqu’à ce que A Link Between Worlds me plaise beaucoup et me donne envie de me mettre à d’autres opus!

  3. S’il y a deux licences que je n’aime pas, c’est Fallout et The Elder Scrolls : pour le premier, je n’ai jamais accroché à l’univers et à l’écriture qui est louée par tant de monde (bien que le tout premier, en vue isométrique était sympathique), tandis que le second avec les Morrowind, Oblivion et Skyrim j’ai toujours fait le même constat : c’est terriblement vide, inanimé et mal écrit. Si je comprends bien l’intérêt qu’on puisse avoir pour cette licence (modding, « créer son histoire », aspect bac à sable), ça ne m’a jamais parlé.
    Pour le reste j’aurais pu connaître le même destin que toi avec Mass Effect. En effet, j’avais acheté le premier quelques mois après sa sortie, joué trois heures, détesté, rangé. Plusieurs mois plus tard en période de disette vidéoludique, je lui redonne une chance et… c’est la révélation. Comme quoi, parfois on peut changer d’avis. Bon en ce qui concerne les jeux Bethesda cités plus haut, je n’ai jamais réussi malgré plusieurs tentatives (la dernière en date, les cinq plus longues heures de ma vie sur Fallout 4).

    1. – Merci pour ton retour, je n’ai jamais pris le temps de faire The Elder Scrolls personnellement, mais vu qu’il va débarquer sur Switch, pourquoi pas. Mais à première vue, ça ne m’attire pas des masses. Je comprends pour Fallout, j’ai un peu le même ressenti !

  4. Très sympa comme article, j’aime bien l’idée.Pour moi la première série qui vient en tête, c’est Call Of Duty. J’ai l’impression que ce n’est que le même jeu à chaque fois avec un vague reskin, et l’ambiance ne me plaît pas du tout. Un ami a bien essayé de me convertir, ce fut un échec. Sinon je te rejoins complètement concernant le sport et les Fifa – PES – NHL etc… je préfère cent fois un petit Mario Tennis ! La vague Assassin’s Creed m’a complètement échappé jusqu’à ce que je m’essaie au Black Flag récemment, et j’ai bien aimé. L’intérêt de cette série pour moi, c’est surtout le cadre qui fait voyager dans l’espace et dans le temps, c’est pour cela que je vais bientôt essayer Unity, qui se passe à Paris pendant la Révolution.

    Per contre, en tant que grand amateur de Fire Emblem, je ne vais que pouvoir entrer dans une transe hystérique de fanboy contre toi, désolé 😉 Sérieusement, je comprends qu’on puisse ne pas accrocher, le gameplay peut être assez lourd à assimiler. Perso j’ai commencé par le premier Fire Emblem sur GBA et je pense que c’est la parfaite introduction à la série, avec sa première partie tuto qui explique tout ça très bien. Et l’avantage, c’est que en gros, quand t’en as fait un, tu t’y retrouves forcément dans tous les autres opus de la série. Je n’ai pas réussi par contre à me mettre aux épisodes SNES (et à fortiori ceux de la NES) qui sont très austères visuellement.

    Parfois ce qui me gêne plus que les geux en eux-mêmes, ce sont les fanbase qui vont avec, ainsi que le snobisme gamer en général. Ca me dépasse qu’autant de gens se sentent supérieurs parce qu’ils aiment tel ou tel jeu et affichent leur mépris pour d’autres qui ont tout simplement des goûts différents. J’ai le sentiment que cette mentalité est plus prégnante encore pour les jeux-vidéo que pour d’autres domaines.

    1. – Merci beaucoup pour ton retour ca fait plaisir !

      Ouais j’ai tente Fire Emblem, toujours essayé avant de dire qu’on aime pas, et ca ne m’a pas plu. Ca fait plaisir de voir que ça te plait autant. Merci de ton retour en tout cas, plaisant de te lire.

  5. Mass Effect, Assassin’s Creed et MineCraft ? aaaarrrrg je ne vais plus venir te lire ! 😆

    Plus sérieusement, les goûts et les couleurs… tu as bien le droit de ne pas aimer les mêmes choses que les autres. Personnellement, c’est Final Fantasy, Metal Gear Solid, Uncharted et même The Witcher auquel je suis totalement insensible… et pourtant leurs popularités n’est plus à démontrer.

    1. – Haha, désolé de te décevoir ! Oui, on a chacun son avis et ses préférences, et c’est bien comme ça !
      Uncharted Jaime beaucoup, MGS aussi. Mais The Witcher et FF, du moins ceux de maintenant, j’accroche pas du tout.

      Merci pour ton commentaire !

  6. J’aurais mis la même chose pour Assassin’s Creed (surtout à cause des personnages principaux) et tous les NBA, FIFA & co (je déteste les jeux de sport o.o). Personnellement j’aurais ajouté Zelda, il a pourtant tout pour me plaire mais j’ai l’impression d’avoir raté le coche étant plus jeune et du coup j’arrive vraiment pas à me faire au personnage de Link et à l’univers dans son ensemble :/.

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :