Un jeu court et bien sympa

Il y a des jeux comme ça, où clairement tu ne sais pas à quoi t’attendre. C’est le cas avec Pikuniku, développé par le studio Sectordub et distribué par Devolver Digital depuis le 24 janvier 2019 (ouais, déjà). C’est sorti sur PC, Xbox et Nintendo Switch, et ça faisait un p’tit moment que j’avais envie de tester ce jeu, qui m’intriguait pas mal notamment à cause du chara design des personnages. En général, des jeux distribués par Devolver Digital, on peut leur faire confiance, c’est signe de qualité, el artisan de la qualitat. C’est chose faite désormais, j’ai téléchargé le jeu via le Xbox Game Pass et je l’ai terminé d’une traite, ouais j’suis un dingue keskia ? Qu’ai-je pensé de Pikuniku ? C’est quoi comme jeu en fait ? Ça vaut le coup de s’y intéresser ou balek total ? Voici mon test tout beau tout chaud !


♫ That boy is a monsteeeerrrrr ♫

Il est l’heure de se réveiller

Comme avec Link dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild, l’histoire de Pikuniku débute avec notre héros qui se réveille dans une grotte après un gros dodo. La différence c’est que dans Pikuniku, le héros est quand même moins charismatique, n’a pas de bras, est tout rouge et apparemment n’avais rien à faire ici à la base. Sorti de son sommeil par un fantôme un peu perché, c’est le moment de prendre l’air, le moment de retrouver sa liberté ! Malheureusement, à peine le temps de respirer qu’il est alpagué par une bande de villageois en colère qu’il le traite de monstre, le fameux monstre effrayant de la légende. Comme tu peux le constater, notre héros n’a clairement rien d’effrayant, et c’est pour cela que les villageois relâchent notre cher petit bonhomme rouge en lui demandant une faveur. Et c’est là que l’aventure Pikuniku commence véritablement !


Tu veux de la couleur dans ta vie ?

Une DA colorée, simpliste et minimaliste

Ah pour le coup si tu veux que ça claque en couleurs, tu vas être servi avec Pikuniku haha. Un p’tit côté Barbapapa dans l’esthétique du jeu, et ça a clairement son charme, j’adore ! Des graphismes simples, avec peu de détails, qui se concentre sur les formes et les couleurs, Pikuniku c’est un parti-pris graphique qui perso, m’a bien convaincu ! C’est très plaisant de parcourir un jeu aussi mignon et frais que Pikuniku en ce moment, ça change de ce que l’on voit habituellement. C’est choupinou visuellement, côté sonore, notamment les musiques, c’est un peu moins le cas, faute à certaines musiques qui passent en boucle et prennent vite la tête haha. Néanmoins, Pikuniku a le mérite d’être original dans son esthétique, et rien que pour ça, c’est manifaik ma chéwie, 10/10 t’es un A comme A-DO-RABLE !

Coucou toi

Dans la vie, il faut aider son prochain

Oups…

Côté gameplay, avec Pikuniku c’est du simple archi simple. Jeu de plate-forme où l’on dirige notre bonhomme sans bras, il faudra parcourir 3 grandes zones tout en aidant les habitants sur notre chemin. Mix entre jeu d’exploration et de plate-forme, Pikuniku te poussera à fouiner le moindre recoin de chaque zone à la recherche d’items, te permettant de résoudre les quêtes principales et secondaires, car oui, il y en a aussi ici. Certains objets sont pas forcément nécessaires pour progresser, mais tu verras, ça te donne envie d’explorer à fond les environs. Discuter avec tous les PNJ que tu rencontres, rien que pour les bulles de dialogues bourrées d’humour, gros point positif de ce jeu ! C’est drôle, parfois sarcastique, avec de vrais messages sur notre société actuelle qui font réfléchir, Pikuniku c’est plein de qualités. Aider son prochain, c’est hyper important, surtout quand c’est toi qui est à l’origine de leur malheur haha. Certes tu n’as pas de bras, mais ça ne va pas t’empêcher de donner un bon coup de main et rendre service. Retrouver des oiseaux « perdus », jouer à cache-cache ou encore réparer un pont cassé, tu vas avoir du boulot dans Pikuniku !

Résoudre quelques énigmes (simples) est ta destinée

C‘est un jeu sympa,  à la durée de vie assez courte (5h en ligne droite, un peu plus pour le finir à 100%), à la difficulté bien trop simple. Si tu cherches du challenge, c’est pas ici qu’il y en aura, on est face à un jeu chill, sans prise de tête, qui se joue à la cool sans aucune frustration. Enfin, aucune frustration, faut le dire vite, notamment à cause de la physique du personnage qui parfois, est un peu trop « chewing-gum » dans ses déplacements. Notamment dans des phases de plate-forme où il faut aller vite et être rapide dans les sauts, côté précision, faudra repasser… Bon, il n’a pas de bras aussi hein, c’est pas évident le pauvre, on lui pardonne parce qu’il est quand même trop mignon et qu’en général, on s’amuse bien en solo ! Et pas que, une fois que tu auras boucler l’aventure, tu peux aussi parcourir les 10 épreuves dans le mode coop, qui te permet de prolonger la durée de vie du titre, c’est bon à savoir ça !


Conclusion : je me suis bien marré sur Pikuniku

Je te le conseille si tu cherches un jeu court et amusant

Je suis bien content d’avoir pris le temps de le faire ce p’tit Pikuniku, et j’espère que mon avis t’auras donné envie d’y jouer aussi. Surtout que c’est assez court, sans prise de tête, le jeu idéal si tu te fais chier un après-midi ou lors d’une soirée sur le canapé. Je retiens surtout la DA originale et colorée, mais aussi l’humour dans les dialogues et dans les situations ou encore le côté exploration et recherche de collectibles. En revanche, j’ai moins aimé les musiques qui deviennent rapidement relou à force de les entendre, ou encore la physique du personnage. Mais à part ça, j’ai passé un bon moment, ça fait du bien un tel jeu de temps en temps, je te le recommande ! C’est disponible pour rappel sur PC, sur le Xbox Game Pass actuellement et sur l’eShop Nintendo Switch !

Tu as joué à Pikuniku toi ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :